Texte à méditer :  J'ai du respect pour les êtres qui pensent sans se regarder ni le nombril ni le QI....   Vincent Baguian

le site de l'école Robert Badinter de St Jean de Boiseau  
Calendrier

Sommaire
Informations générales Parents d'Elèves Vie de l'école
Productions d'élèves
Documentation

Archives
Chercher avec
Recherches sur le site




Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Vie de l'école - Revue de presse

Saint-Jean-de-Boiseau - 04 Septembre 2016

journal.jpg



L'école Badinter a gagné une nouvelle salle de classe

 

En obtenant, en 2014, une treizième classe, l'école élémentaire publique Robert Badinter avait dû se serrer un peu dans ses locaux, pour faire place à la nouvelle classe. Pas pratique ! L'été a été mis à profit pour transformer un préau, espace disponible en creux dans le bâtiment, en nouvelle salle de classe.

Au grand soulagement du directeur, Bertrand Savoret, et de l'équipe des enseignants : « Nous récupérons ainsi notre salle pour les activités manuelles et scientifiques. Heureusement, car nos effectifs sont par ailleurs en hausse. »

L'école compte 349 inscrits, soit une moyenne de 26-27 élèves par classe. Trois nouveaux enseignants, Nadège Charrier (CP), Cécile Detroussel (CE1) et Matthieu Charrier (CE2) ont rejoint leurs onze collègues maîtres et maîtresses.


 

Les CM2 de l'école Badinter travaillent à une proposition de loi

 

À l'initiative de Bertrand Savoret, directeur de l'école élémentaire publique Robert Badinter, les deux classes de CM2 ont déposé, chacune, une lettre de candidature pour participer à l'opération « Le Parlement des enfants ». L'inspection académique a sélectionné les deux classes pour y représenter la neuvième circonscription de Loire-Atlantique.

Dans un premier temps, grâce à des documents envoyés par l'Assemblée nationale, les écoliers ont pu découvrir le Palais Bourbon et le travail des députés. Ils ont ensuite émis le souhait de rencontrer Monique Rabin, députée de la circonscription, désirant lui poser de vive voix plusieurs questions dont ils n'avaient pas les réponses. Vendredi, la députée est venue sur place et s'est prêtée de bonne grâce à l'exercice de transparence, satisfaisant à une curiosité souvent pleine de bon sens. Combien de lois avez-vous votées ? Combien de fois allez-vous à Paris ? Combien de temps y restez-vous ? Comment faites-vous si vous et votre suppléant êtes malades ? Avez-vous des amis de droite ? Combien d'heures travaillez-vous par semaine ? Avez-vous déjà proposé une loi ? Si oui, laquelle ?

Les écoliers ont ensuite découvert les droits des enfants et évoqué la figure de Malala, jeune Pakistanaise Prix Nobel de la paix et héroïne de la lutte pour le droit à l'éducation.

Maintenant, ils travaillent à l'élaboration d'une proposition de loi, qu'ils devront déposer pour le 18 mars à la direction académique. Une affaire et un projet à suivre sur le site de l'école (ec-badinter-44.ac-nantes.fr).



Les élèves de l'école Badinter ont écrit et dessiné « Lilelointène » - Saint-Jean-de-Boiseau

mercredi 02 octobre 2013
Les élèves aujourd'hui en classe de CM2, tous coauteurs du livre « Lilelointène », en compagnie de Marie Savoret et Gil Gabellec (au premier rang à gauche).  Au deuxième rang à droite : Catherine Jaunait, leur institutrice d'alors et membre des Amis de Sababougnouma.

Connaissez-vous Lilelointène ? Ce joli conte met en scène une petite fille qui s'aventure dans une île, lointaine évidemment, à la recherche d'un remède. C'est aussi une belle histoire dont on a fait un livre qui, frais imprimé, a été remis vendredi 27 septembre à ses auteurs, les élèves d'une classe de CM2 de l'école Badinter.

L'histoire commence en 2012 quand, à l'occasion d'une résidence d'artistes organisée à l'initiative des Amis de Sababougnouma, trois Africains venus du petit village du Burkina Faso ont animé un atelier de création avec les élèves de la classe de Catherine Jaunait.

Les conseils de Bakari Traoré, le conteur et Issouf Diéro, le sculpteur spécialiste des matériaux de récupération, avaient été mis à profit par des écoliers tout fiers de découvrir leur pouvoir de création.

Les noms des élèves imprimés

Gil Gabellec, cheville ouvrière des échanges avec le village Burkinabé, a précisé : « Une fois assemblés textes et illustrations, la confection pratique du livre a bénéficié du renfort expert de Marie Savoret, fille de Bertrand, le directeur de l'école et son amie Élisa Magano, toutes deux en licence pro des métiers du livre à l'IUT de Bordeaux. »

Quel plaisir de tenir dans ses mains un vrai livre, avec de belles illustrations en couleur, et son nom imprimé à l'intérieur : Aziah Abibou, Pauline Allaire, Julie Blouin, Julye Chapron, Manon Deschatres, Ulysse Gallois, Oriane Gennetai, Wendy Giraudet, Corentin Goilard, Hugo Hignard, Naïla Joyau, Malo Lacroix, Maëlysse Le Guernic, Lény Leroy, Shana Michaux, Léane Monteiro, Erhan Onmaz, Brenda Oudin, Ahmet Ozdemir, Anne-Sophie Peltier, Bartholomé Quesada, Émilien Rouillard, Léo Texier, Clara Thomas, Lucie Tymen, Lou Voyau.

Quel plaisir aussi à se remémorer les exercices de créativité avec les artistes africains. « Vous vous en souvenez ? », demande Catherine Jaunait. « Bakary nous faisait marcher vite en parlant lentement. Ce n'est pas facile ! » Mais encore ? « Parler vite en marchant lentement. » Tiens donc. « Issouf, lui, nous a montré ce qu'on pouvait faire avec plein de choses, du bois, du métal, des pneus, des perles et des coquillages. » Mais le conteur et le plasticien n'étaient pas seuls « Il y avait aussi un musicien ». « Oui, il s'appelait Bill ! » Les souvenirs remontent. Une autre histoire à raconter. Une histoire vivante. Une histoire d'ici.




Bertrand Savoret a pris la direction des deux écoles publiques - Saint-Jean-de-Boiseau

jeudi 05 septembre 2013
Bertrand Savoret présentant l'équipe des enseignants de l'école Robert-Badinter, mardi à l'heure de la rentrée.

Déjà directeur de l'école élémentaire publique Robert-Badinter, Bertrand Savoret est désormais aussi celui de l'école maternelle Émilienne-Leroux. « Il n'y avait personne pour prendre la succession de Julien à la direction de celle-ci, souligne le directeur. Or, malgré les dérangements dus aux travaux dans les locaux de la maternelle, et ceux aussi du restaurant scolaire attenant, les maîtres et les personnels avaient réussi à faire du bon travail et développer un solide projet pédagogique. J'ai donc pris mes responsabilités, afin de ne pas déstabiliser l'équipe et briser la dynamique enclenchée. »

Le nouveau responsable ajoute : « J'avais aussi envie de tester le dispositif envisagé consistant à créer des postes de direction par secteur, regroupant plusieurs établissements. »

La rentrée a été marquée à l'école Badinter par l'ouverture prévue d'une douzième classe. Elle compte 313 inscrits, pour 300 l'an dernier. Avec 207 enfants, les effectifs de la maternelle sont stables. « Quatre jeunes collègues contractuels nous ont rejoints, dont un à Émilienne-Leroux. À Badinter, il faut noter aussi que deux de nos maîtresses sont également formatrices. »

Pour assumer ses tâches de direction, Bertrand Savoret bénéficiera de trois quarts de décharge. « Cela signifie qu'il me reste un jour d'enseignement par semaine, en CE2. C'est lourd. Mais d'un autre côté, je préfère garder le contact avec les enfants. » Petit temps de réflexion, pour ajouter « et avec le quotidien de mes collègues ».



samedi 08 septembre 2012


Les professeurs des écoles accueillant les élèves le jour de la rentrée. 2e à partir de la gauche et 3e à partir de la droite, les nouveaux enseignants Charles Salaud et Fanny Grosseau.

L'école élémentaire publique Robert-Badinter a accueilli à la rentrée trois cents enfants dans ses onze classes. Bertrand Savoret, son directeur, souligne « Les effectifs sont corrects en CP, CE1 et CM1, mais un peu chargés dans les deux classes de CE2. Trente élèves dans l'une, trente et un dans l'autre ; ainsi que dans les deux classes de CM2, trente-trois et trente-quatre. C'est lourd. » Quoi de neuf ? « Notre équipe, qui comprend treize enseignants, a intégré trois nouveaux collègues. » Fanny Grosseau (CP-CE1), Charles Salaud (CE1) et Hélène Gévaudan (quart temps en CM2) ont ainsi rejoint Christine Monnoir et Anita Poulain (CP), Joëlle Barthélémy (CE1), Fabienne Ridoret et Catherine Jaunait (CE2), Sylvie Martineau (CE2-CM2), Juliette Fraboul et Olivier Giron (CM1), Valérie Barbaresco et Bertrand Savoret (CM2).

Autre nouveauté, « Le matin, afin de commencer dans de bonnes conditions, et dans le calme, les élèves doivent se rendre directement dans leurs classes respectives. Il est rappelé aux familles d'être très ponctuelles. » Avenue du 11-Novembre, l'école ouvre à 8 h 35 et le travail commence à 8 h 45. Pas de temps à perdre, une nouvelle habitude à prendre !



Les CP de Badinter en lien avec des écoliers du Sénégal - Saint-Jean-de-Boiseau

jeudi 12 janvier 2012
Chaque semaine, depuis le début du mois de décembre, des mamans animent un atelier de couture auprès des enfants de CP de l'école Badinter et les aident à réaliser des trousses garnies qui seront offertes à des écoliers sénégalais.

Depuis le début du mois de décembre, c'est l'effervescence, chaque vendredi après-midi, dans la classe du cours préparatoire de Christine Monnoir. Par petits groupes, les enfants rejoignent une salle d'activités où les attendent quelques mamans munies de leurs machines à coudre. Et durant plus d'une heure, ils s'activent autour de petits morceaux de tissus qu'ils choisissent souvent parmi les plus colorés. Objectif de cet atelier hebdomadaire, la fabrication de trousses scolaires qui sont ensuite garnies de fournitures en crayons de bois et de couleur, stylos quatre couleurs, gomme, colle et taille-crayon.

À l'arrivée ce sont donc 25 trousses qui seront prêtes et présentées aux familles le 28 février. Elles sont destinées à des écoliers sénégalais qui seront visités lors de la course à pieds la Sénégazelle, où vont s'aligner bientôt 60 coureurs à pied durant quatre semaines. Comme le volet humanitaire n'a pas été oublié, c'est dans ce cadre-là que les trousses fabriquées dans l'atelier couture seront distribuées à des écoliers. Comme il s'agit d'un échange entre enfants, les petits Sénégalais, à leur tour, enverront des dessins aux petits Boiséens de l'école Badinter.



Pas d'ouverture d'une 12 e classe à l'école Badinter - Saint-Jean-de-Boiseau

jeudi 08 septembre 2011

Interrogé mardi dernier, Bertrand Savoret, directeur de l'établissement, confirme la décision de l'inspection académique de ne pas ouvrir de 12 e classe à l'école élémentaire Robert-Badinter de Saint-Jean-de-Boiseau. L'inspecteur a fait le déplacement le jour de la rentrée pour vérifier le nombre d'élèves. Au bout du décompte effectué, entre les présents et les absents excusés, 296 enfants fréquenteront l'école en 2011-2012. Insuffisant donc aux yeux de l'administration pour ce qu'elle considère comme une non-ouverture de classe non existante en juin plutôt que comme une fermeture de classe déjà existante. Les parents d'élèves ont décidé d'envoyer un courrier pour exprimer leur incompréhension face à cette décision.

Les effectifs seront répartis de la manière suivante. CP1 (24 élèves), CP2 (23 élèves), CP-CE1 (24 élèves), CE1 A (25 élèves), CE1 B (24 élèves), CE2 A (27 élèves), CE2 B (26 élèves), CM1 A (31 élèves), CM1 B (32 élèves), CM2 A (30 élèves), CM2 B (29 élèves).

Il est à noter que Mlle Jutard qui avait été nommée à Saint-Jean sur la 12 e classe est actuellement en attente d'une nomination sur une autre poste et que de nouveaux élèves sont attendus en cours d'année scolaire.


 

École Badinter : inquiétude pour la 12 e classe - Saint-Jean-de-Boiseau

mardi 06 septembre 2011
Bertrand Savoret a accueilli hier matin les écoliers de l'école Badinter et leurs familles. Une inquiétude pèse sur l'établissement quant à l'ouverture annoncée en juin d'une 12e classe.

Jour de rentrée à l'école Badinter. Parents et enfants se pressent pour connaître la répartition des enfants inscrits à l'école élémentaire de Saint-Jean-de-Boiseau. Après son mot d'accueil aux familles et aux enfants, Bertrand Savoret, directeur de l'établissement, a dû faire part de son inquiétude quant au nombre de classes en fonctionnement pour l'année scolaire à venir. En juin, l'ouverture de la 12 e classe était annoncée comme certaine. Mais la semaine dernière, une mauvaise surprise attendait les enseignants réunis pour la prérentrée. Suite à des mutations et à des déménagements, il manque quelques enfants pour que l'ouverture de la classe supplémentaire puisse se faire. Lundi matin, l'on attendait la venue de l'inspecteur qui devait effectuer un nouveau décompte du nombre des écoliers présents en ce jour de rentrée. La réponse définitive devrait être fournie aujourd'hui.

C'est donc sur 11 classes et avec des effectifs alourdis pour chacune que les élèves ont été répartis en ce jour de rentrée. Les deux classes de CP sont confiées à Mmes Monnoir et Poulain (remplacée provisoirement par M. Nouël), le CP - Ce1 à Mme Barthélémy, les Ce1 à Mlle Drapet et à Mmes Thébaud et Vaillant, les Ce2 à Mmes Jaunait, Ridoret et Mlle Amiot, les Cm1 à Mme Fraboul et M. Giron et les Cm2 à M. Savoret (directeur) et à Mmes Barbaresco et Fouin


 

Écoliers anglais et boiséens entretiennent les liens - Saint-Jean-de-Boiseau

mardi 05 avril 2011

Depuis 2008, l'école Robert-Badinter correspond avec une école anglaise basée à Nottingham. En janvier, les écoliers boiséens ont effectué un séjour dans cette ville où la légende fait vivre Robin des bois. Penny Sinclair, l'enseignante anglaise référente de ce projet d'échanges, a fait un court séjour dans la commune la semaine passée. Les projets ne manquent pas pour enrichir les contacts réguliers qui unissent les écoliers des deux côtés de la Manche. Les visioconférences mensuelles permettent de converser dans les deux langues; des jeux feront découvrir le nom des métiers et un quiz, les sites importants de Londres. Les fêtes traditionnelles ne seront pas oubliées et une séance de démonstration culinaire fera utiliser l'impératif présent. Lecture et découvertes d'histoires complètent cet apprentissage.

Site de l'école Badinter: http://ec-badinter-44-ac-nantes.fr


 

Exercice de sécurité routière pour les élèves de CM2 - Saint-Jean-de-Boiseau

vendredi 14 janvier 2011
Information théorique et exercices réels sur la sécurité dans les transports ont été proposés par l'Adateep aux élèves des classes de CM2 des écoles de Saint-Jean-de-Boiseau.</P>

Cette année encore, les élèves de CM2 des écoles Badinter et Saint-Marc ont suivi une formation d'une matinée pour les préparer à faire face aux problèmes éventuels pouvant survenir dans les transports en commun. Proposé par les services de Nantes Métropole et par la mairie de Saint-Jean, cet exercice s'est déroulé en deux temps. Les enfants ont tout d'abord été invités à visionner un film leur présentant différentes situations qu'ils peuvent rencontrer en utilisant le bus ou le car scolaire. Ils ont ensuite suivi un exercice réel à l'intérieur d'un bus fourni par le réseau Lila.

À l'intérieur du véhicule, sagement installés sur leur siège, les écoliers ont écouté les consignes de Jean-Louis Gallet, président de l'Adateep 44 (Association départementale pour les transports éducatifs de l'enseignement public). Ils ont pu découvrir les différentes manières d'évacuer un car ou un bus en cas de chavirage ou d'incendie. L'animateur a attiré leur attention sur les différents équipements prévus pour une sortie d'un véhicule quand il est couché sur le côté. L'intervention s'est terminée par deux exercices d'évacuation effectués beaucoup plus rapidement au second passage. Ce type d'intervention se pratique régulièrement auprès des CM2 des enfants des écoles de l'agglomération nantaise.


 



Travaux terminés sur la cour de l'école Badinter - Saint-Jean-de-Boiseau

vendredi 20 août 2010
Un nouvel espace ensablé et deux bacs pour y jouer attendent les petits écoliers de Badinter à la rentrée.</P>

Pas de grandes transformations sur la cour de l'école élémentaire publique, mais la rénovation d'un espace qui était jusque-là très vite rendu boueux par le piétinement des enfants les jours de pluie. À la place de cet espace herbeux, il a été créé une zone d'un sable damé, plus facile d'entretien, et deux bacs à sable. Les petits écoliers découvriront bientôt ce nouvel aménagement.



Un livre de fables pour les écoliers de CM1 - Saint-Jean-de-Boiseau

lundi 05 juillet 2010
Les élèves de CM1 de l'école Badinter se sont vus remettre un <br />exemplaire des Fables de La Fontaine. Ils en ont lu immédiatement <br />quelques extraits.</P>

Sur décision du ministère de l'Éducation, les classes de CM1 de l'école publique ont été sélectionnées pour recevoir un exemplaire des Fables de Jean de La Fontaine, dans une belle édition illustrée par des gravures de Marc Chagall. Bertrand Savoret, le directeur de l'établissement, a remis à chacun des écoliers un exemplaire à emporter pendant les vacances avec la recommandation de « lire les fables qui semblent les plus faciles à comprendre », avec le projet de les retravailler en classe à la rentrée.

Initiation au tennis proposée aux écoliers - Saint-Jean-de-Boiseau

mardi 01 juin 2010

Depuis plusieurs années, la section de tennis de l'ASSJB, associée à la Fédération française de tennis, finance une initiation au tennis qui est proposée aux écoliers de l'école Badinter. Cette fois encore, les quatre classes de CE2, réparties en groupes, sont venues le vendredi matin dans les salles du complexe sportif des Genêts pour découvrir ce sport aujourd'hui fort populaire. Pour cette saison, c'est Brice Gabard, moniteur diplômé, qui a mené ce travail de découverte au travers de 12 séances d'une heure chacune.

Objectif annoncé, enseignement des premiers gestes techniques. Cette découverte se fait au travers de jeux permettant d'allier échauffement et rapidité des déplacements. Petit à petit, les enfants apprennent le coup droit, le revers, le service. Lors de la toute dernière séance, un mini-tournoi sera organisé qui permettra peut-être à certains des participants de se découvrir un attrait pour ce sport très présent sur la commune.

 

 



Sérénade en plein air avec Contes et fleurettes - Saint-Jean-de-Boiseau

lundi 31 mai 2010
Les conteurs d'Aile ont empli la première partie de la soirée de <br />mardi dernier avec des histoires parlant de fées plus ou moins <br />avenantes. Ils furent suivis par les élèves de l'école élémentaire <br />Badinter qui ont proposé quelques-uns des chants appris, depuis la <br />rentrée, dans la classe de chorale.</P>


Lecture et leçon de civisme à l'école Badinter - Saint-Jean-de-Boiseau

mercredi 14 avril 2010
Au cours d'une séance d'éducation civique, les élèves de l'école <br />Badinteront pu voter dans des conditions réelles pour le titre qu'ils <br />ont préférédans la sélection proposée par Je lis du théâtre.</P>

Les élèves du cours moyen de Sylvie Martineau ont vécu une leçon faisant appel à la fois à leur esprit critique et à la découverte du fonctionnement démocratique au travers d'un exercice d'éducation civique. Au départ, une collaboration entre l'école Badinter, la médiathèque municipale et le théâtre Athénor de Saint-Nazaire. Les élèves se sont engagés à lire une série de textes de théâtre contemporain. Dans ce même cadre, ils ont pu rencontrer Yves Lebeau, l'un des auteurs de la sélection retenue pour 2010 et ont découvert à cette occasion l'art de poser des questions sur les motivations d'un écrivain, ses sources d'inspiration et ses techniques d'écriture.

Le volet suivant de ce travail s'est déroulé, vendredi dernier, dans la salle Badinter. Les enfants ont procédé à un vote qui leur a permis à la fois d'établir un palmarès des titres découverts et de le faire dans les conditions de véritables élections avec vérification des identités, urne officielle, rôles des scrutateurs et dépouillement dans les règles. C'est Yaël Tautavel ou l'enfance de l'art de Stéphane Jaubertie qui l'a emporté avec 19 voix, suivi de Chant de mines de Philippe Gauthier (7 voix) et de Du temps que les arbres parlaient (2 voix).

L'étape suivante de ce travail emmènera les écoliers, le 24 mai, au Théâtre universitaire. Ils devront alors préparer une allocution défendant leur choix et un extrait à lire.













 

 

 

 

 

Les écoliers à la rencontre d'Yves Lebeau, écrivain - Saint-Jean-de-Boiseau

jeudi 04 mars 2010
Les élèves de l'école Badinter ont échangé avec Yves Lebeau, <br />auteur de théâtre.</P>

La médiathèque a lancé auprès des écoles la possibilité de participer à « Je lis du théâtre ». Proposée par le théâtre Athéna de Saint-Nazaire cette animation, qui existe depuis plusieurs années sur la commune, propose aux écoliers la possibilité de lire une série de textes de théâtre contemporain. Parmi les livres sélectionnés cette année, celui d'Yves Lebeau qui a écrit Du temps que les arbres parlaient. Lundi après-midi, les CM2 de la classe de Sylvie Martineau de l'école Badinter ont pu rencontrer l'auteur et lui poser les questions. Timidement au départ, le débat s'est organisé petit à petit et Yves Lebeau a réellement échangé avec ses jeunes lecteurs.


 

Diplômes de sécurité pour les CM2 de Badinter - Saint-Jean-de-Boiseau

lundi 15 février 2010

Les élèves des CM2 de l'école Robert Badinter ont été réunis pour recevoir un diplôme attribué à la suite d'une formation aux gestes de premiers secours. Avec l'aide d'une infirmière scolaire et d'un ambulancier du Samu, les écoliers ont appris les gestes à faire en cas de brûlure, de traumatisme ou d'hémorragie.


Un repas « tout bio » pour la cantine des écoliers - Saint-Jean-de-Boiseau

vendredi 12 février 2010

Un repas entièrement composé avec des ingrédients issus de l'agriculture biologique, c'est ce que les jeunes scolaires ont pu découvrir dans leurs assiettes au restaurant scolaire.</P>

Depuis juin 2009, les produits biologiques locaux ont fait leur entrée au menu du restaurant scolaire. Tout d'abord le pain préparé par le boulanger de Saint-Jean et ensuite l'introduction des pommes, poires et viande de porc et dernièrement des produits laitiers. Mardi dernier, grand moment pour les 250 convives, présents ce jour-là. Ce jour-là, ils sont partis à la découverte d'un menu sans viande.

Au menu, des carottes râpées, un plat de riz et de lentilles aux trois épices et un yaourt crémeux. À l'école Badinter, dans la classe de Bertrand Savoret, l'approche de ce menu, une première pour beaucoup, a été préparée en amont.

Les enfants se sont partagés en trois groupes. Il y avait les raisonnables et les aventuriers qui savaient qu'il « faut goûter avant de dire que c'est pas bon, car ce repas permet de goûter ce qu'on ne connaît pas », les convaincus qui « ont envie de goûter le menu de Yannick (le chef du restaurant) car les menus bio mangés chez moi sont très bons (enfin la plupart) » et les récalcitrants qui « ont peur de mourir s'il n'y a pas de viande » ou qui décident d'emblée que « le bio ce n'est pas bon ». Mais petit à petit chacun admet que ce choix d'alimentation est « bon pour la santé et la planète ».

Un choix lié à l'Agenda 21

Michèle Crastes, élue en charge du développement durable, était présente en compagnie du maire. Elle a refait l'historique d'un choix dont l'étape de réflexion a commencé en 2008 avec la participation d'élus, du personnel de restauration et de citoyens.

Rapidement contacté, le Groupement d'agriculteurs biologiques du département (Gab 44) a accepté d'accompagner la démarche. Pour 2010, des journées de formation seront proposées au personnel des cuisines car servir bio demande des techniques spécifiques de préparation.

Ce projet, Michèle Crastes le veut « inscrit dans la durée avec un approvisionnement tenant compte des producteurs locaux et du nombre de repas servi, favorisant le développement d'une agriculture biologique locale, respectueuse de l'environnement et plus favorable à la santé des enfants ».

Ce projet est engagé désormais avec la volonté affichée de ne pas pénaliser financièrement les familles.


 

Soleil, danses et affluence à la fête des écoles - Saint-Jean-de-Boiseau


Ambiance, danses préparées avec soin par le personnel enseignant, costumes variés, les enfants des écoles publiques de Saint-Jean ont enchanté leur public au cours de l'après-midi festive organisée par l'association des parents d'élèves.

jeudi 25 juin 2009

 


Écoliers français et anglais en direct sur la toile - Saint-Jean-de-Boiseau

Durant près d'une heure, les écoliers de Saint-Jean ont échangé avec ceux de Nottingham, via Internet, entamant ainsi le projet de correspondance scolaire entre les deux établissements.</P>

Grande première à l'école Robert-Badinter. Lundi dernier, un rendez-vous très important attendait les élèves de Bertrand Savoret et de Valérie Barbaresco. En direct et sur le grand écran installé dans la salle d'informatique de l'établissement, les écoliers de Whitegate primary school de Nottingham sont apparus. Ils sont les correspondants des petits Boiséens. La rencontre avait été préparée avec minutie de chaque côté de la Manche. Chansons en français pour les petits Anglais et chansons en anglais pour les petits Français. Pour mieux se connaître, un jeu de questions et de réponses a suivi. On s'est aussi intéressé à la météo locale. Ce jour-là, elle était ressemblante pour les deux villes.

Chacun souhaite que cette première vidéoconférence soit suivie de bien d'autres. Penny Sinclair, l'enseignante anglaise, est venue en mars pour rencontrer les enseignants et, à leur tour, des enseignants boiséens feront le déplacement jusqu'à Nottingham, pour avancer dans l'organisation de la correspondance individuelle d'enfant à enfant.



jeudi 11 juin 2009


Le pain bio au menu du restaurant scolaire - Saint-Jean-de-Boiseau

samedi 06 juin 2009
Une première dans le bio à la table des enfants qui fréquentent le restaurant scolaire, le pain biologique préparé par Jonathan Magaud, le boulanger de la commune.</P>

Annoncé depuis quelques semaines déjà, le travail mené conjointement par les élus et le personnel du restaurant scolaire communal a permis d'entamer, dès le mois de juin, le remplacement progressif de certains composants des menus scolaires par des produits issus de l'agriculture biologique. Et, jeudi midi, le premier invité à la table des écoliers, a pris la forme de tartines de pain biologique proposées au cours des trois services. Ce pain préparé par Jonathan Magaud, le boulanger de Saint-Jean, a beaucoup Plu aux enfants qui ont fait remplir plusieurs fois les corbeilles et qui en ont apprécié le goût et la consistance. Servi chaque jour d'école, le pain bio entame donc le processus de changement pour cette fin d'année scolaire. À la rentrée de septembre, et progressivement, de nouveaux mets bio prendront place dans les menus proposés aux 310 convives qui fréquentent la cantine.


Technique et ludique l'apprentissage du tennis des écoliers - Saint-Jean-de-Boiseau

Coups droits et revers ont été assimilés par les CE1 et CE2 de l'école Badinter. </P>

Grâce aux financements de la section tennis de l'Association sportive de Saint-Jean-de-Boiseau (ASSJB) et de la ligue des Pays de la Loire, les élèves de l'école primaire publique ont suivi une initiation aux gestes et aux règles du tennis. Pour cette découverte de la petite balle jaune, un animateur spécialiste en ce domaine, Marc Billaut, a proposé aux deux classes de CE1 et CE2 une initiation ludique et technique à la fois. Les enfants ont aussi fait l'apprentissage du fair-play qui demande d'adopter une attitude correcte. Pas de grande compétition dans ces séances mais les enfants, au bout de 12 semaines d'initiation, ont tous été capables de se rencontrer dans de petits matches. On a veillé à ce que chacun remporte une victoire. Un tournoi a même eu lieu pour la dernière séance de l'année scolaire.

mercredi 29 avril 2009


Les écoliers à l'épreuve de la sécurité des transports scolaires - Saint-Jean-de-Boiseau

Des exercices de sécurité à bord des transports scolaires ont été proposés aux élèves des écoles primaires de la commune.</P>

Les élèves de CM des écoles élémentaires de la commune ont pu profiter d'une animation destinée à leur faire découvrir ou réviser les règles de sécurité et les consignes que leur a prodiguées un responsable de l'association nationale pour les transports éducatifs de l'enseignement public (Anateep). Cet exercice a permis aux élèves d'observer tout d'abord, au travers d'un film, les comportements comparés de jeunes leur ressemblant.

Dans un deuxième temps, les élèves ont bénéficié d'un exercice en grandeur réelle. Un car scolaire avait fait le déplacement jusqu'à l'école et les élèves ont pu s'exercer aux évacuations rapides en cas de problèmes survenus après un accident de la route, lors d'un début d'incendie ou tout autre cas de figure obligeant à sortir rapidement et sans panique.


mardi 17 mars 2009


 

Les écoliers à la découverte des droits de l'homme - Saint-Jean-de-Boiseau

La visite de l'exposition a permis aux écoliers de partir à la découverte de quelques-uns des articles de la Déclaration universelle des droits de l'homme, dont on a fêté les 60 ans en 2008.</P>

Proposée par les bénévoles d'Amnesty international, l'exposition actuellement en place (jusqu'au 7 mars) dans la salle des mariages de la mairie de Saint-Jean est le lieu idéal pour faire découvrir les droits de l'homme aux enfants. Leçon d'instruction civique illustrée donc pour la classe de cours moyen de Bertrand Savoret, directeur de l'école Badinter. Menée par les bénévoles d'Amnesty et par les enseignants, la visite a permis aux enfants de découvrir quelques-uns des articles de ce texte solennel adopté en 1948.

Plusieurs niveaux de lecture sont proposés aux visiteurs et à chaque fois un questionnaire adapté permet de suivre l'exposition panneau à panneau. Par petits groupes, les enfants sont donc allés de l'un à l'autre en suivant leur questionnaire interactif et le logo du renard, correspondant à leur âge. Ils ont fait une moisson de renseignements, découvert l'importance de ces droits pour l'ensemble de la population de tous les pays et sans doute commencé à mesurer que ces droits doivent être connus et revendiqués pour tous. Ces découvertes seront ensuite la source de prolongements nécessaires étudiés en classe.




 


mercredi 04 mars 2009

Les mots d'Aile pour le plaisir des écoliers - Saint-Jean-de-Boiseau

Les enfants ont été captivés par les belles histoires des frères Grimm. Ils ont pu faire connaissance avec une princesse un peu capricieuse et deux soeurs aux tempéraments fort différents.</P>

Régulièrement, les conteurs de l'association Aile prennent rendez-vous avec les enfants de l'école Badinter pour leur dire des histoires. Vendredi dernier, le choix avait été fait de deux contes classiques La princesse et la balle d'or et Dame Hiver, dans lesquels les écoliers sont rentrés avec délice. Aile, association intercommunale, anime régulièrement la halte-garderie, la bibliothèque et participe au comité consultatif culturel. Quelques dates sont à noter dans son agenda. L'assemblée générale, mardi 31 mars, qui aura lieu cette année au Mais du Pellerin, une veillée autour du conte samedi 21 mars, à l'Amicale de La Montagne et, dans le même lieu, un spectacle du conteur Jérôme Aubineau, vendredi 24 avril.


 


lundi 02 février 2009

Une classe de neige instructive pour les écoliers boiséens - Saint-Jean-de-Boiseau

Durant dix jours, les élèves de l'école Robert Badinter ont découvert la vie et les activités de la montagne, à Gèdre dans les Pyrénées : biathlon, musées, fabrication de tissages de laine...</P>

 

Les enfants d'Afrique et de Palestine en expo - Saint-Jean-de-Boiseau

L'exposition est visible jusqu'aux vacances de Noël à la bibliothèque.</P>

Jusqu'aux prochaines vacances de Noël, les écoliers de Saint-Jean (et les lecteurs) peuvent profiter des deux expositions de photos proposées à la bibliothèque municipale dans le cadre de la Quinzaine de solidarité internationale. Enfants d'Afrique ou de Palestine, ces images parlent du quotidien vécu par des enfants dans d'autres pays. Les enfants de cours préparatoire de l'école Badinter ont découvert mardi dernier, des visages, des modes de vie et appris beaucoup sur le quotidien plus ou moins douloureux de ces enfants qui vivent ailleurs.

samedi 13 décembre 2008

Le développement durable se donne en spectacle - Saint-Jean-de-Boiseau

Max de la Compagnie Santini.</P>

Ozone et pomme de terre, c'est le titre du spectacle jubilatoire et très réussi proposé mardi par la compagnie Santini aux classes de CE et de CM des écoles primaires de Saint-Jean-de-Boiseau. Max le jardinier, prestidigitateur truculent et pagnolesque, a amené les écoliers à réfléchir sur les habitudes de vie de chacun et sur les conséquences environnementales des gestes les plus simples du quotidien.

vendredi 21 novembre 2008


Date de création : 12/04/2009 @ 18:41
Dernière modification : 06/09/2016 @ 12:13
Catégorie : Vie de l'école
Page lue 9184 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

unjour.jpg
Nouveautés
English corner
Sites du moment

logo_vinz_et_lou.gif

Internet sans crainte

Infos Légales
^ Haut ^

[Un GuppY clés en main proposé par GuppYEd ][Merci à Valric-Design pour la skin et les smileys]


  Site créé avec GuppY v4.5.17 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.8 seconde